Boursier PAPA Binaté

Binaté, Issouf                                                                                     

Issouf Binaté est enseignant – chercheur au département d’histoire à l’Université Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire). Ses intérêts de recherches portent sur l’enseignement arabo-islamique, le renouveau de l’islam soufi et les ONG confessionnelles islamiques en Côte d’Ivoire (inclues les organisations des pays arabo musulman). Il a bénéficié au cours de ces projets de séjours de travail au African Studies Centre à Leiden (Pays Bas) en 2013, à l’École des hautes études en sciences sociales à Paris (France), au Department of African Studies and Anthropology de l’Université de Birmingham (Angleterre) en 2016, au Leibniz–Zentrum Moderner Orient à Berlin (Allemagne) en 2018, et plus récemment à l’Institut français des études anatoliennes à Istanbul (Turquie) en 2019. Depuis 2019, il est chercheur associé à la Chaire de l’islam contemporain en Afrique de l’ouest (ICAO) à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) au Canada.

 

Research project

 « Walking to Knowledge »: Les étudiants ouest africains en Turquie contemporaine

Cette étude s’inscrit dans le cadre de nos recherches postdoctorales sur la présence turque en Côte d’Ivoire. Elle est une contribution à la production scientifique sur la Turquie contemporaine, surtout la mobilité sociale née de sa politique d’ouverture vers l’Afrique – ou « Opening up to Africa » – lancée en 1998. Au cours de cette décennie, ce pays, qui avait accueilli des réfugiés de guerres iraquiens et syriens, a commencé à voir déferler sur son sol d’abord des migrants africains en quête de bien-être social, puis récemment des étudiants originaires de ce continent. En effet, ce programme de mobilité estudiantine est un pan d’un Soft Power qui a vu l’ouverture de représentations diplomatiques et l’installation d’entrepreneurs sociaux turcs à l’étranger. Limitée au départ aux milieux des affaires, cette présence turque est devenue visible dans divers domaines d’activités, allant des projets éducatifs – ouverture d’écoles et octroi de bourses d’étude – aux actions humanitaires – assistance aux personnes en difficulté – dans plusieurs pays africains. Ce projet de recherche sur ces étudiants a pour point de départ la Côte d’Ivoire et interroge le parcours des jeunes  de pays ouest africains – où cette dynamique de mobilité sociale est observée – rencontrés à Abidjan, Bouaké, Korhogo (Côte d’Ivoire), Niamey (Niger), Ouagadougou (Burkina Faso) et Istanbul (Turquie) dans le cadre des enquêtes de terrain entre 2016 et 2019. A partir d’une approche anthropologique et historique, elle décrira cette coopération bilatérale naissante en matière de politique d’éducation et analysera les trajectoires – parcours académique et religieux, intégration sociale, affiliation à des mouvements piétistes et aux réseaux d’organisations professionnelles – de ces étudiants originaires de pays ouest africains dont les rapports en matière de coopération sont longtemps restés limités à l’Arabie saoudite et à certains pays du Golfe.

 

 

Université Alassane Ouattara

BP V 18 Bouaké 01

Ivory Coast

binateissouf1981@yahoo.fr