Boursier PAPA Tangara

Tangara, Mahamadou Bassirou

Mahamadou Bassirou Tangara est Maître Assistant en Economie du Développement à l’Université des Sciences Sociales et de Gestion de Bamako. Il est associé de recherche en développement économique et social au Centre Universitaire de Recherche et d’Etudes en Sciences Sociales (CURES) de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion. Ses recherches portent sur la pauvreté, les conflits, la vulnérabilité rurale, l’efficacité des exploitations agricoles. Il a un Doctorat en Economie du Développement obtenu à l’Institut Supérieur de Formation et de Recherche Appliquée de Bamako. Il a récemment publié un ouvrage en économie du développement intitulé « Réduction de la pauvreté à travers les aménagements Hydro-agricoles comme Élément de Stratégie du Développement » aux Editions Universitaires Européennes.

 

Projet de recherche:

Conflits armés au Sahel, développement économique et bien-être social au Mali

En Afrique subsaharienne, nous assistons à une montée en puissance des conflits armés qui compromettent aussi bien le développement économique que social. Face à cette montée des conflits armés, les actions classiques du développement économique ont souvent perdu leur signification. Ainsi, nous assistons à la stagnation ou au recul des économies locales misent dans l’incapacité de créer des emplois, créant un flux migratoire difficile à contrôler. Ceux-ci soulèvent la question de recherche suivante : quelle relation économique peut-on, aujourd’hui, établir entre les conflits armés et développement économique et social ?

La littérature admet que la dimension conflictuelle du développement a pendant longtemps été mis à l’écart du champ d’étude des économistes. Cette étude cherche à connaitre la relation entre le développement économique et le nombre de conflits ou leur intensité en termes de nombre de personnes tuées, de coûts des biens matériels détruits et d’entretien des déplacés et des réfugiés. Ensuite, analyser les effets des conflits armés au Mali sur le niveau de développement économique mesuré par le capital par tête.

La méthodologie utilisée est double. Une première approche descriptive, qui étudiera d’abord les conflits et les privations socioéconomiques et ensuite, les privations sociales, le bien-être et les conflits armés au Mali. Après, le modèle promit ordonné sera utilisée pour étudier la relation entre le niveau de vie, le sentiment de bien-être et le conflit. Les données primaires relatives aux privations économiques et socioéconomiques, aux conflits, et au bien-être seront collectées à travers une enquête. L’intérêt de cette étude réside dans sa contribution aux politiques de développement des pays du Sahel et à l’enrichissement de la littérature empirique sur les effets des conflits armés au Mali. Et, ainsi, permettra la formulation des implications des politiques économiques et sociales de prévention, de gestion et d’éradication des conflits.

 

 

Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FSEG)

Campus Universitaire de Balabougou

Mali

mb.t75@mesrs.ml